top of page

 

Notre Programme 2024-2030

 

 

 

 

 

 

​​

Securité: 

  • Renforcement du nombre d’effectifs et attractivité pour les postes à pourvoir (110 agents de plus, dont 55 agents de quartiers);

  • Drogue : en finir avec le deal de rue, salle de shoot (bus de shoot), pour sécuriser les rues connaissant de la consommation de rue ;

  • Augmentation du nombre de caméras de surveillance ;

  • Body caméras pour l’ensemble de la zone de police ; 

  • Assurer un accueil plus rapide dans les locaux de police ;

  • Promouvoir et augmenter les agents de quartier dans les 55 quartiers ;

  • Engager plus d’agents à vélo au sein des quartiers pour promouvoir la proximité avec le citoyen ;

  • Plan éclairage pour toute la ville afin d’éviter les endroits non-sécurisés ;

  • Plan de sécurité pour les trottinettes (amendes pour rouler sur les trottoirs, mal garés) ;
  • Instaurer davantage d’aménagements de sécurité routière dans nos rues (coussins berlinois, pistes cyclables, … ) ;

  • Sécurisation et réaménagement et sécurisation aux abords des écoles et autres lieux publics ;

  • Inclure la création de bureaux de locaux de police à proximité dans des bureaux ou bâtiments communaux inutilisé avec des jours ouvrables (Rotation de plusieurs  équipes de policiers ou des policiers en fin de carrière qui souhaiteraient être plus dans les bureaux que sur le terrain).

Propreté

  • Dépôts clandestins : augmenter les amendes, mettre plus d’agents et de caméras ;

  • Suivre les déchets par Walstat afin pour obtenir des « quartiers statistiques » qui permet des comparaisons infra-communales, d’identifier les quartiers avec une population plus jeune/ plus âgée, plus pauvre/plus aisée, avec des logements plus anciens, … autant d’information utiles pour aider l’action locale de façon plus ciblée ;

  • Augmenter le nombre de nouvelles poubelles ;

  • Sensibiliser les carolos à l’importance de la propreté publique ;

  • Mettre plus de caméras pour avoir une propreté maximale ;

  • Prévoir un service gratuit d’enlèvement des encombrants destinés plus particulièrement aux personnes qui éprouvent des difficultés à se rendre au parc à container (pour les PMR et les personnes âgées ou sans voiture).

 Mobilité:  

  • Encore plus de rues à rénover de manière plus structurée avec un plan clair, stratégique et chronologique avec la concertation citoyenne préalable. Trop de chantiers simultanés ;

  • Poursuivre la rénovation des routes et des trottoirs de l’entité ;

  • Plus d’effort pour les poussettes, personnes âgées ou personnes à mobilité réduite dans l’aménagement des espaces publics ; 

  • Remplacer d’urgence les panneaux de signalisation obsolètes ;

  • Mobilité douce (vélo et piétons) raisonnable et rationnel pour promouvoir leur déplacement ;

  • Faire une réglementation pour les bornes de recharges et leurs implémentations au sein de la ville, promouvoir la diversification de l’offre pour obtenir plusieurs acteurs différents ;

  • Parking gratuit à Charleroi, renforcement du nombre de parkings en centre-ville ;

  • Entretiens d’urgence pour les nids de poule ;

  • Réfléchir ensemble aux obstacles cognitifs et matériels quant au vélo et les leviers qui peuvent les aider à les surmonter ;

  • Gratuité des bus (exemple de Duinkerke), beaucoup de lignes de bus qui passent tous les 10 minutes en journée et le week-end et la nuit, prévoir un accès facile pour les PMR à ces bus équiper les bus d’un écran qui indiquent toutes les offres d’emploi quand le bus circule ;

  • Poursuivre la rénovation des routes et des trottoirs de l’entité ;

  • Inscrire ou maintenir Charleroi sur le site internet la biodiversité dans ma commune ;

  • Un abonnement de type D qui pourra aussi désormais être octroyé aux kinésithérapeutes, podologues, psychologues, ergothérapeutes et logopèdes qui ne faisaient jusqu’ici pas partie des bénéficiaires de ce type d’abonnements. Pour cette somme modique, les praticiens pourront stationner une heure gratuitement, quelle que soit la couleur de la zone, même en zone magenta où la règle est la gratuité pour une seule demi-heure, un vrai geste à destination des professions médicales. "

  • trouver une place et le risque d'être éloigné de son patient (s'est patients) est important, ils perdront déjà entre 10 minutes et 30 minutes selon l'endroit de stationnement. A ceci il faut rajouter les patients qui se trouve dans des immeubles entre 10 et 20 minutes de perdue et inversement, ce qui leurs laisse entre 30 minutes si tout va bien et au-delà de 1h00 pour s'occuper de leurs patients soit irréalisable pour les métiers rajouter dans l'abonnement D. Sachant que certains patients ont besoin de plus d'une heure pour des soins... La tranche accordée est trop courte et devrait passer à 2h00 voir 3h00. Nousq remarquons aussi que les infirmiers et infirmières ne sont pas repris dans la liste. D'après moi il faudrait interpeller les personnes échevins concerné pour étendre cette durée de gratuité de 1h00 à 3h00 voir illimité comme pour les abonnements riverains

Environnement   

  • Prévoir aux niveaux des quartiers des îlots de fraicheur (des arbres, fleurs pour la biodiversité (abeilles, papillons, insectes), potagers partagées), prévoir plus d’arbres sur les chaussées ;

  • Des mesures concrètes contre les inondations et temps de sécheresse avec des experts ;

  • Coopération des assainissements des eaux usées ;

  • Promouvoir les chèvreries sur Charleroi ; Collaboration entre la chèvrerie et la ville ; Donner les sapins collectés aux chèvres qui les mangeront. En compensation, les chèvreries prévoiront des prix démocratiques pour le lait et les fromages, yaourts au lait de chèvre pour les écoles maternelles, les bureaux communaux ;

Economie circulaire 

  • Coopérative agroalimentaire pour des coopérations entre les agriculteurs, pour concurrencer les grandes surfaces ;

Racisme

  • luter contre leacisme en impliquant les acteurs de terrain (CRIC, ....)

Finance 

  • Transparence complète du budget de la ville (consultable par tout citoyen) ;

  • Rénover le patrimoine de la ville à diminuer les charges de consommation (isolation, réseau de chaleur, panneaux photovoltaïques, …) ;

  • Mettre une cellule déontologique au niveau des marchés publics

  • Simplification des intercomunnales

  • Encourager la VIlle à engager des profils avec compétences adéquates (art. 60 aide des CPAS)

Transparence et numérisation

  • Open-source et open-data pour tous ;

  • Aider les personnes âgées à avoir accès au numérique avec l’aide d’accompagnement ;

  • Renforcer et soutenir le service citoyen au sein des villes et des communes wallonnes (Le service citoyen offre la possibilité aux jeunes de 18 à 25 ans de tous horizons de s’investir pendant 6 mois, à temps plein, dans des projets utiles à la société. La plateforme pour le Service Citoyen souhaite sensibiliser les acteurs locaux à ce puissant outil de valorisation, de cohésion et de mixité sociale qui impacte durablement les jeunes en les aidant à se sentir utiles, à préciser leur projet d’avenir et à exercer pleinement leur citoyenneté ;

  • Transparence sur toutes les réunions, les négociations, les commissions, les réunions entre les échevins, dénonce le fait qu’aucun parti ne dénonce cette transparence ;

.     Les conseils consultatifs ne doivent pas être récupérés par les partis traditionnels à leurs actifs ;

Action citoyenne

  • Mettre à disposition des locaux, parcs, espaces publics pour toutes actions citoyennes (partage pour tous) ;

  • Cohérence que la réglementation urbanistique tienne compte de la rénovation énergétique (facilitation permis changement vitrage, crépis sur isolation, …) ;

  • Prévoir un service civique volontaire pour les jeunes ( musée et autres institutions publiques,…).

Pour le CPAS et l’emploi, études

 

  • Le CPAS est en deuxième ligne, lorsque les gens n’ont plus d’emploi et ce dernier dépend en grande partie du budget de la ville, alors que cette problématique est fédérale Il est dans l’intérêt de la ville d’avoir de plus en plus de gens qui travaillent, même si les crises successives sont passées par là et ont amené cette situation pour de nombreux indépendants et autres (crise covid, crise énergétique, le libéralisme excessif,…) ;

  • Renforcer le soutien à la cité des métiers car nous avons besoin tous les métiers dans notre société (plombier,…). Tous ces métiers manuels gagnent très bien leur vie. Il faut valoriser tous ces métiers.

  • Soutenir les étudiants et faire en sorte qu’ils aient des emprunts auprès de l’état, qu’ils rembourseront en étalement de paiement quand ils travailleront comme dans les Pays nordiques.

  • Prévoir dans les cours scolaires, des cours de cuisine, des cours civiques, des cours de secourisme .

 

Logement

  • Nombreux sont les quartiers urbains ou semi-urbains ne comptant que des rez-de-chaussée commerciaux dont les étages restent à l’abandon. Les communes doivent savoir que le Fonds du Logement finance la réaffectation en logements de ces étages inoccupés. Ces aides (un prêt 75 pc et une subvention de 25 pc par logement créé) sont conçues afin que les communes et CPAS puissent être éligibles en tant que propriétaires et/ou gestionnaires. Elles prévoient également une enveloppe complémentaire pour la création d’un accès privatif. Une opportunité pour revitaliser les centres et ramener de la convivialité dans les quartiers.

  • Coopération entre l’AIS, la ville, le CPAS, pour que les logements inoccupés soient loués par des jeunes couples avec enfants à la recherche du premier logement à un prix abordable avec jardin ;

  • Faciliter les installations des habitats léger (hors itinerance), autorisation et simplification des demandes, papier plus facile et rapide à avoir, terrain dédier à ce type d'habitat (cela éviterait des longues listes d’attente quant aux logements et cela éviterait le béton). De plus, ces logements sont moins énergivores et ces logements utilisent le gaz en bombonne, le bois ou pellet voire une bonne isolation. L’idéal serait de supprimer le gaz pour ce type de logement.

  • Soutenir les sans-domiciles fixes et contacter les acteurs de terrain afin d'adapter au mieux les politiques.

 

Ecologie

 

  • Créer dans les villes des espaces verts animés et attractifs pour tous ;

  • Planter des arbres partout dans la ville ;

  • Promouvoir les jardins partagés et potagers partagés ;

 

Education et jeunesse

 

  • Poursuivre la politique d’investissement massif dans les infrastructures scolaires dans la ville de Charleroi ;

  • Renforcer la coopération entre les écoles pour lutter contre l’usage abusif et nocifs des écrans, le visionnage du porno des élèves à la cour de récré ;

  • Mener des campagnes de prévention au harcèlement moral ou physique en milieu scolaire ;

  • Faciliter l’accès aux infrastructures publiques pour les mouvements de jeunesse ;

  • Soutenir financièrement les projets des jeunes (environnement, …) ;

  • Mettre en place un partenariat entre écoles et les universités des enfants, la cité des métiers, hautes écoles et universités sur Charleroi ;

  • Renforcer le soutien à la cité des métiers car nous avons besoin tous les métiers dans notre société (plombier,…). Tous ces métiers manuels gagnent très bien leur vie. Il faut valoriser tous ces métiers.

  • Soutenir les étudiants et faire en sorte qu’ils aient des emprunts auprès de l’état, qu’ils rembourseront en étalement de paiement quand ils travailleront comme dans les Pays nordiques.

  • Prévoir dans les cours scolaires, des cours de cuisine, des cours civiques, des cours de secourisme ;

  • Interdiction des téléphones portables avant 11 ans ;

 

Institutions

 

  • Rationnaliser les institutions (diminution du nombre effectifs dans certains cabinets, transfert de compétences au fédéral afin de centraliser certaines compétences, …) ;

Culture & Education

  • Faire de Charleroi une ville plus culturelle ;

  • Mettre en place un partenariat entre écoles et les académies de musique ;

Numérique

  • Continuer à aider les personnes en difficultés face au numérique, grâce à différentes formations à la Ville et diverses asbl, pour éviter la fraction numérique ;

Pour les indépendants

  • Garantir l’information des aides pour les indépendants et les aider dans la simplification administrative ;

Marchés publics

  • Veillez dans les marchés publics il existe des clauses sociales pour l’insertion des demandeurs d’emplois ;

  • Création d'une cellule déontologique pour les marchés publics

Friches industrielles

  • Continuer à promouvoir l’assainissement et convertir les friches industrielles, tout en encourageant des activités économiques ;

 Infrastructures communales

  • Création d’une halte garderie pour les demandeurs d’emploi ;

  • Investir dans les infrastructures communales sportives (continuer à rénover les piscines avec des performances énergétiques basses) ;

  • Site web pour établir quand les travaux vont se réaliser ;

Pour les seniors

  • Développer des partenariats intergénérationnels

  • Insertion complète des personnes âgées qu’elles soient dans la société ou dans un home ;

Sport

  • Mettre en place un partenariat entre écoles et les clubs sportifs

Santé mentale

  • Redonner du sens aux jeunes dans les écoles, groupe de discussion, activité pour changer la collectivité et la société pour les jeunes (Il y a malheureusement beaucoup de jeunes qui sont victimes de troubles liés à la santé mentale, ces chiffres ne font qu’augmenter) ;

Santé

  • Favoriser la bonne nutrition ;

Tourisme

  • Refaire de la ville un ville touristique (camping, hôtel, itinéraire, brochures, …)

  • Renforcer des lieux tels que mentionnés dans le masterplan, préservation du HF4 avec promenades er vusutes

Santé mentale

  • Redonner du sens aux jeunes dans les écoles, groupe de discussion, activité pour changer la collectivité et la société pour les jeunes (Il y a malheureusement beaucoup de jeunes qui sont victimes de troubles liés à la santé mentale, ces chiffres ne font qu’augmenter) ;

Animaux

-Permettre à des personnes de se promener avec leur chien car les chiens les aident pour leur maladie ;

Cimetière

  • Refaire de la ville un ville touristique (camping, hôtel, itinéraire, brochures, …)

  • Investissements dans les cimetières et des arbres et fleurs

COMMENT CHANGER LA PARTICRATIE

Changer la particratie et ses effets sur la gouvernance nécessite un engagement à long terme et des efforts concertés. Voici quelques pistes pour initier ce changement :

  1. Sensibilisation et mobilisation citoyenne : Informez et éduquez les citoyens sur les dangers de la particratie et l'importance d'une gouvernance équilibrée. Encouragez la participation active des citoyens dans le processus politique et suscitez leur engagement pour promouvoir des réformes démocratiques.

  2. Réforme du système électoral : Étudiez les systèmes électoraux en place et évaluez les options de réforme. Des réformes telles que l'introduction de la représentation proportionnelle, le vote préférentiel ou le système de tirage au sort peuvent favoriser une plus grande diversité politique et réduire l'influence excessive des partis.

  3. Renforcement des contre-pouvoirs : Identifiez les mécanismes de contrôle et d'équilibre des pouvoirs existants, tels que les médias indépendants, la société civile et le pouvoir judiciaire, et travaillez à les renforcer. Soutenez les initiatives visant à garantir l'indépendance et l'intégrité de ces contre-pouvoirs pour contrer les abus de pouvoir.

  4. Réformes politiques : Établissez des réformes politiques visant à limiter le pouvoir excessif des partis politiques. Cela peut inclure des mesures telles que la transparence du financement politique, la limitation des mandats politiques, la réduction de l'influence des groupes de pression et des intérêts spéciaux, et la promotion de la responsabilité et de l'éthique politiques.

  5. Encouragement de la participation politique indépendante : Favorisez l'émergence de candidats indépendants et de mouvements politiques qui transcendent les clivages partisans traditionnels. Soutenez ces acteurs politiques indépendants en leur fournissant des ressources et des plateformes pour se faire entendre.

  6. Dialogue et collaboration entre les partis politiques : Encouragez les partis politiques à adopter une approche plus collaborative et à travailler ensemble sur des questions d'intérêt commun. Faites pression pour la formation de coalitions ou d'alliances politiques qui transcendent les différences partisanes et visent à résoudre les problèmes de manière consensuelle.

  7. Réflexion sur les valeurs démocratiques : Promouvez une réflexion collective sur les valeurs démocratiques fondamentales telles que la participation, l'égalité, la responsabilité et l'intégrité. Encouragez les débats publics sur ces questions et la recherche de consensus sur la manière de les intégrer dans le système politique.

bottom of page